Optimiser le référencement web

Qu'est-ce que le référencement web ?

Nous expliquons sur cette page web “Pourquoi, Quand et Comment se référencer”.
Par définition, le référencement web gratuit consiste, selon les mots clés saisis dans un navigateur web, à indiquer aux moteurs de recherches, où, quand et comment trouver une activité qui est normalement présente sur internet.

Elaborer le référencement d'un site web après l'avoir mis en ligne, c'est mettre la charrue avant les boeufs.

Plus tôt le référencement d'un site web est maîtrisé, plus tôt il intéressera les moteurs de recherches.

Savoir ce qu'est le référencement web n'explique pas tout… En effet, s'improviser webmarketeur peut devenir très honéreux, chronophage et dépitant.

Le référencement web s'explique donc en plusieurs étapes :

Etude préliminaire au référencement

L'étude du référencement web s'effetue de façon organisée, à commencer par la prise de notes des réflexions, idées, obligations et objectifs.

En préliminaire il est nécessaire de cibler le type de site web.
Il y a 3 grands types de site web :

  • 1 Les sites vitrines : Ce sont des sites figés décrivant l'activité d'une organisation. Ce sont des sites nommés “sites statiques”.
  • 2 Les sites e-commerce : Ce sont des sites qui ont pour activité principale la vente, sur internet, de produits et/ou services.
  • 3 Les sites blog : Ce sont des sites communautaire, qui éditent des articles informatifs de tous types. Ce sont des sites nommés “sites dynamiques”.

Après avoir défini le type de site internet, il est important de définir l'activité principale du site internet. Celle-ci doit se définir en quelques mots : 5 mots tout au plus. Cette étape est très importante ! C'est le fil d'Ariane d'un site internet qui évitera que celui-ci devienne un fourre-tout.

L'étape suivante consiste à définir les possibles activités secondaires du site internet. Bien évidemment il faut que celles-ci soient en adéquation avec l'activité principale du site web.

Il est important d'indiquer qu'un site e-commerce peut avoir, en activité secondaire, la publication d'articles d'un blog intégré dans le site e-commerce.
Il en va de même pour un site blog qui aurait, en activité secondaire, la vente de produits et/ou services.
Ou encore un site vitrine qui désire avoir une activité “blogging” ou “e-commerce”.
Etude des mots clés

L'étude des mots clés ne s'effectue pas sans étudier la concurrence sur internet.

A l'issue de l'étude préliminaire au référencement un ensemble de mots clés sont logiquement à prendre en compte. Par contre nous constaterons plus loin que ce ne seront pas forcément les mots clés requis à la suite de l'étude. Dans le jargon du webmarketeur, ces mots, associés entre eux, se nomment : “mots clés de longue traine”. L'étude est sensée révéler quels mots de longue traine doit-on utiliser. Il faut être conscient que ce n'est pas nous qui décidons des mots clés à utiliser, seule l'étude définie une liste optimisée de mots clés. L'étude précise aussi “où”, “quand” et “comment” placer ces mots clés.
L'étude des mots clés se base sur la concurrence déjà présente sur la toile, à l'issue de celle-ci une optimisation des mots clés, parmi les plus probant, seront mis en exergue. Il est nécessaire de savoir que la concurrence doit être moyenne (ni trop faible, ni trop forte). Ce n'est pas tout car dans l'échantillon des mots clés retenus, il faut à nouveau effectuer une analyse concurrentielle. L'objectif est de préciser quelle sera la propention à ce que le site web soit situé sur la 1ère page des moteurs de recherches en fonction de tels ou tels mots clés utilisés.

Les principaux critères à prendre en compte dans l'échantillon concurrentiel sont :

  • L'âge du domaine des sites concurrents,
  • La note de popularité des pages des sites concurrents,
  • La note de confiance des pages des sites concurrents,
  • Le nombre de “backlinks” qui renvoient vers les sites concurrents,
  • La présence du ou des mots clés dans le nom de domaine des sites concurrents,
  • La présence du ou des mots clés dans le “Titre”, les “URL”, la “Description” et plus généralement entre les balises “Head” des sites concurrents.

Une étude propose, par des croisements ordonnés de données, des mots clés qui seront à utiliser à plusieurs étapes de la construction du site internet.
Choix du nom de domaine

Le nom de domaine est la partie qui se trouve entre le sous-domaine (généralement “www”) et l'extension de domaine (“.nc”), comme www.webmarketing.nc.
Sans entrer dans le détail des algorithmes utilisés par les moteurs de recherche, le nom de domaine est et restera encore longtemps parmi les éléments les plus décisifs du référencement si tant est que les moteurs de recherche y aient accès et que le contenu du site internet soit probant. Le dernier algorithme de Google “Opossum” modifie légèrement son fonctionnement mais l'importance du nom de domaine n'est pas affectée.
Suite à l'étude préliminaire de référencement puis à l'étude des mots clés nous sommes en possession des éléments décisionnels du nom de domaine.

Il y a tout de même des règles et des critères à respecter avant de se lancer dans l'acquisition d'un nom de domaine, tout d'abord :

  • Le nom de domaine générique : “webmarketing” est un nom de domaine générique, à la différence de “comment-referencer-son-site” qui serait un nom de domaine composé. Si, de nos jours, un nom de domaine générique est disponible, ce n'est pas forcément pour le bonheur de son acquéreur.
  • Le nom de domaine composé : Selon les activités de votre futur site web, le nom de domaine composé doit être bien étudié. Par exmple le nom de domaine “comment-référencer-son-site”, pour une Agence Webmarketing serait complètement inapproprié. En revanche “www.webmarketing.nc/lereferencementweb” est presque obligatoire pour une Agence Webmarketing.
  • L'extension de domaine : Celle-ci devient de plus en plus importante. Si l'activité du site web est essentiellement concentrée sur la Nouvelle Calédonie, il devient de plus en plus nécessaire que l'extension de domaine y soit associée. En effet les algorithme des moteurs de recherches évoluent en ce sens.
  • Le sous-domaine : Il n'est plus nécessaire de référencer “www” en sous domaine. Le sous-domaine est de plus en plus réservé à différents axes, services, administrations de comptes et/ou activités d'un site web. Par exemple “gdp.webmarketing.nc” pour la Gestion De Projets de l'Agence webmarketing. Il n'est pas nécessaire de référencer un sous-domaine s'il n'est pas ouvert au public .

Construction des liens URI

La construction des liens internes au site web est très importante. Encore une fois, cette étape est définie par l'étude préliminaire de référencement web, l'étude des mots clés et le choix du nom de domaine.
Si les règles des étapes, précédent la construction des liens, ont été respectées, alors cette construction sera d'autant plus simple que les moteurs de recherches y donneront de l'importance.

A chaque page web son lien. En résumé le lien c'est l'URI - Uniform Resource Identifier - qui permet, comme son nom l'indique, d'identifier de façon unique les sources liées à celui-ci.

L'URI regroupe l'URL et l'URN : l'URL n'intègre pas de paramètres et l'URN n'intègre pas de protocole.

Il est donc préférable, lorsque les moteurs de recherche parcours un site web, qu'ils aient des données cohérentes, pertinentes et en adéquation, non-seulement avec les étapes précédentes, mais aussi avec le contenu de la page web.
La construction des liens principaux soit le résultat d'une étude de mots clés pertinents dont la concurrence est moyenne.

Gestion de contenu web

Enfin nous arrivons à la gestion du contenu web. Le contenu web regroupe tout ce que les internautes peuvent voir affiché sur un site internet.
La gestion du contenu web est donc toute aussi importante pour les moteurs de recherches que les internautes.

La gestion du contenu d'une page web prend donc en compte :

  • La structure : Il est nécessaire de bien structurer, hiérarchiser une page web par l'ajout de titres de plus ou moindre importance. A cela s'ajoute l'utilisation de balises HTML telles que les listes, les citations, les acronymes, les mises en gras,…
  • La charte éditoriale : Il est très important de cibler son audience. Celle-ci fait partie intégrante de la pertinence d'un site internet. En fonction des caratères de l'audience (âge, sexe, intérêts,…) le contenu, sa rédaction, les mots utilisés, les tournures de phrases ne seront pas les mêmes.
  • La pertinence : Le sujet traité dans la page web doit lui-même être pertinent, ainsi que tout le contenu de la page web. Il est très important de ne pas traiter maintes et maintes fois un sujet - ou - le traiter de façon à citer ceux qui ont écrit un article pertinent à ce sujet.
  • La compréhension : Enfin, pour maintenir l'audience d'une page web, augmenter le nombre de visites et diminuer le taux de rebond il est nécessaire que les internautes comprennent aisément ce qui a été rédigé et l'objectif principal d'un site web.

Dans les années 2000, plusieurs sites internet ont eu une gloire, aujourd'hui encore méritée. De nos jours, copier ceux-ci ne rime à rien. Il faut donner de la valeur ajoutée, dynamiser, intérésser des robots et des êtres-humains et avoir énormément de temps et connaissances pour créer un tel site internet.
A chaque nouveau site internet nécessiterait une étude de référencement naturel préliminaire à son dévelopement web. Et pour des sites existant, un audit de référencement.
Webmarketing.nc
Notre Agence propose une gamme complète de services de référencement.